Carita Savolainen à l’ambassade finlandaise
  • carita savolainen, Unknown Woods (She was here), pencil on paper, veil, 110cm x 150cm, 2017 a - Copie
Carita Savolainen à l’ambassade finlandaise
30 novembre 2017
L'ambassade finlandaise à Bruxelles, Belgique

© Carita Savolainen

A travers le regard / Katseen Kautta /  Passing on looks

(Suite III)

Carita Savolainen

30 novembre 2017 – 5 janvier 2018

 

Textes :  Astrid ChaffringeonAliénor DebrocqKristina HaatajaMaarit Verronen

Performance sonore : Anu Junnonen

Performance chorégraphique : Meri Pajunpää

 

Les cent ans de l’indépendance de la Finlande en 2017

Le regard sur la Finlande depuis l’extérieur, le regard depuis la Finlande sur L’extérieur.

Le projet cherche à évoquer un état des lieux et porter un regard sur l’évolution dans la perception de la Finlande dans une autre culture européenne, la Belgique, ainsi que son propre regard vers l’extérieur, vers la Belgique. On se reconnait à travers du regard de l’autre.

Le projet de Carita Savolainen A travers le regard  (Suite III)  est conçu dans la continuité d’une démarche amorcée en 2010. Ces projets tendent chacun dans un contexte particulier à établir un lien entre l’image et le texte et ensuite avec d’autres formes d’expression comme le son, le mouvement … Comment faire se rencontrer dans l’espace mental de chacun trait, couleur, mot, souvenir, mouvement, respiration … Comment traduire par une autre forme de langage une pensée, une idée, une sensation.

Le point de départ du projet est un couple d’images, une peinture et un dessin sur les paysages belges et sur les paysages finlandais. Il s’agit de lieux qui existent et avec lesquels l’artiste a un lien fort. Dans son travail elle tente à rendre visible l’imperceptible, ce que l’on sait exister mais que l’on ne voit pas immédiatement. Ses paysages sont devenus des images mentales dans lesquelles elle veut laisser la place aux éléments.  Les deux images proposées à chacun des participants, mises en confrontation, créent une certaine tension et induisent  la problématique qui peut exister entre différentes possibilités de perception. Une des images (peinture) est plus reconnaissable que l’autre qui se trouve présentée sous un voile en la laissant paraitre seulement partiellement (dessin).

Dans les deux cultures, belge et finlandaise, le paysage a pris au cours du temps une place prépondérante, symbolique et identitaire. Ces sont des lieux où l’on éprouve des sentiments d’appartenance et de mémoire. Le paysage ici est considéré comme un lieu d’existence à travers lequel on peut se reconnaitre et se projeter sur l’espace de l’autre.

Le couple d’images du paysage finlandais a été proposé aux deux écrivains belges de générations différentes, de même les images du paysage belge ont été proposées aux deux écrivaines finlandaises de générations différentes. Une situation de regard croisé est créée. Le regard se déplace d’une personne à l’autre, d’un leu à l’autre et d’un temps à l’autre.

Il s’agit pour les écrivains d’écrire un texte libre et personnel à partir de ces images et non de les décrire. Le paysage de l’autre va devenir le sien avec ce qu’il connait et imagine, avec ce qu’il est. Le regard se transforme en mots.

Dans le même contexte l’ensemble des images et éventuellement les textes/mots ont été proposés à une compositrice qui fera un travail d’interprétation sonore de ces paysages et à un chorégraphe pour le mouvement.

Le projet sera présenté sous la forme de performances et d’une exposition lors d’un événement organisé avec une exposition dans l’Ambassade de Finlande à Bruxelles le 30 novembre. Un livre trilingue sur le projet sera publié par éléments de langage  par la même occasion.  L’exposition restera sur place jusqu’au 5 janvier 2018.

Un livre trilingue sur le projet sera publié par éléments de langage par la même occasion.

 

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on Twitter

sonjajokiniemi_blab_ennakko1_c_tomas_uyttendaele2017
Dance

TelepART: Sonja Jokiniemi

23 novembre 2017
Féstival NEXT, Kortrijk, Belgique
Intitulée Blab, la nouvelle performance de Sonja Jokiniemi est construite autour du concept du « papotage » (du mot anglais blabbing), à savoir une forme de discours potentiellement creux et à base d’associations d’idées, qui peut aussi parfois prendre un tour spontané, mais aussi malhabile ou déstructuré. Avec ce nouveau travail artistique, Jokiniemi poursuit l’exploration de son expérience chaotique du monde et des processus de formation du sens des mots. L’esprit de cette performance repose sur l’impossibilité linguistique à définir les mots et sur les notions de perception sensorielle, de désir et de réflexe, la recherche que mène Jokiniemi visant à cerner la part d’humain présente dans une situation donnée où l’humain est théoriquement absent. Dans sa nouvelle performance, des corps différents établissent des connexions parallèles entre eux tout en se découvrant et en se reconnaissant comme extensions et expansions les uns des autres. Le noyau central de ce projet artistique se nourrit de la collaboration et des relations pouvant exister entre différents éléments. Blab est une performance hybride, à savoir un mélange de travail d’artiste peintre, de sculpture et de chorégraphie ; c’est aussi une œuvre qui tend à répudier un univers mental à base de catégorisations et de connaissances pour s’engager sur le chemin de l’inconnu, tout comme sur celui de l’humain et de l’objet ainsi que des images et des rituels du désir. L’inconnu se manifeste ici à travers une sculpture évolutive dont la nature profonde délimite le territoire du subconscient.
Leuven 828x555

Festival international du court-métrage de Louvain

Du 2 au 9 décembre 2017
STUK Arts Center, Louvain
Les festivités de l’Année Finlande 100 destinées à marquer le centenaire de l’indépendance finlandaise culmineront entre le 2 et le 9 décembre avec le Festival du court-métrage de Louvain, où la Finlande sera particulièrement à l’honneur. Ce festival organisé cette année déjà pour la 23ème année consécutive propose dans sa programmation de l’édition 2017 deux séries de court-métrages finlandais qui permettront de découvrir des réalisateurs finlandais spécialisés aussi bien dans le suspense, l’humour ou le film d’animation.
Hamish_still_photo_828x555
Multidisciplinaire

Une exposition d’Eeva-Mari Haikala à la V/MSP Gallery

L’expo est ouverte du 7 octobre au 16 décembre 2017. Tous les jeudis de 14h à 19h et les vendredis et samedis de 13h à 18h
Rue de la Tulipe 35, 1050 Bruxelles
IMG_20170826_164929_01 (1)
Poetry Slam

TelepART : Venla Moisala représentera la Finlande à l’European Poetry Slam Championship

2 décembre 2017
Centre Culturel Jacques Franck, Bruxelles, Belgique
L’édition de cette année de l’European Championship of Poetry Slam aura lieu au Centre Culturel Jacques Franck à Bruxelles début décembre. Le programme de cet événement de slam comprend des lectures, des ateliers, des open mics, des rencontres avec des slammeurs, des présentations de projets ainsi que bien entendu la compétition elle-même, qui aura lieu le 2 décembre de 14h00 à 23h00. La slammeuse finlandaise Venla Moisala participera à cette compétition au nom de son pays.

Institut Culturel Finlandais pour le Benelux
rue de l’Arbre 14/3
1000 Bruxelles
Belgique

Abonnez-vous à notre lettre d'information